DE PROF A PROF

 
 
LA GESTION DE LA CLASSE
 GESTION DE LA VOIX
porte-voix.jpg
 
A éviter!    
Signes d’un(e) enseignant(e) en difficulté: 
Voix sourdes, voix criardes, voix perçantes...
Parler trop
Parler pas assez fort
Parler trop vite
Articuler très mal
Parler trop lentement
•Monopoliser la parole
 
Une mauvaise gestion de la voix:
• peut rompre la dynamique de la classe
• peut entraver l’apprentissage
  
 Règle d'or:  laisser les élèves s'exprimer. C'est en parlant qu'on apprend à parler.
 
 
 GESTION DU REGARD
 yeux-12-2.gif
 
 
  ‘’Le regard du  vendeur'' pour ''réussir ses ventes’’
 
 
Les élèves exigent le regard de l’enseignant(e) : pas de regard indifférencié
•Penser à regarder les élèves et non au-dessus des élèves 
  Créer une impression de sympathie
 
Chacun doit se dire ''c'est à moi qu'il (elle) parle'', ''c'est à moi qu'il (elle) s'adresse'', ''c'est à moi qu'il (elle) s'intéresse''. 
 
"L'indifférence d'un regard tue la plus heureuse passion."
Honoré de Balzac
 
 
 GESTION DE L'ESPACE
image1.gif
Bien contrôler ses gestes et ses mimiques.
•Enseignant(e) insupportable: statique, assis(e) «vissé(e)» à son bureau
•Enseignant(e) épuisant(e): va-et-vient face à la classe, à droite, à gauche…
•Enseignant(e) performant(e): investit tous les lieux, tous les angles de la classe (à bon escient)
 
Disposition des élèves
 
L’alignement des pupitres les uns derrière les autres est à proscrire:  pédagogie frontale.
La disposition en U est favorable à une pédagogie du débat (si l'effectif le permet.)
   
GESTION DU TABLEAU
carte-bonne-annee-classe-ecole-tableau-noir-maitresse.jpg 
 Symboliquement divisé en trois parties:
1- La partie gauche
2- La partie droite
3- La zone du milieu
  
La partie gauche
 •Objectifs de la séance (formulés simplement)
 •Plan des activités à entreprendre.
•On peut y écrire au fur et à mesure du déroulement des activités.
C'est la mémoire de la séance :elle ne sera pas effacée.
  
La partie droite
•Mots nouveaux / expressions nouvelles
•Certaines définitions
•Conjugaison d’un verbe
•Orthographe d’un mot
•etc.
 On saura y jouer des couleurs
 
La zone du milieu
 
Elle est utilisée comme surface de travail par les élèves:
Proposer un résultat / Faire une démonstration / Faire un schéma / Proposer une correction/ répondre à une consigne/ transcrire une phrase/ produire un texte, etc.
Zone de tâtonnement/un brouillon
Zone (à certains moments) divisible en deux:
 
•Y faire intervenir 2 élèves/ 2 groupes
•Travail individuel dans un 1er temps
•Confrontation et débat collectif
•Retenir la meilleure façon d’accéder à la solution / la meilleure production...
 
Le tableau central :   les élèves y construisent le savoir / les traces écrites y sont menées au fur et à mesure du déroulement des activités.
 
 
Gestion du verbal
 test-verbal.jpg
 
 
 
 
 
 
Commentaires (11)

1. said 16/03/2012

Autre remarque : Vous devriez supprimer la publicité de votre site;c'est contraire à l'éthique pédagogique !

2. said 14/03/2012

Bonjour
Tout ça,c'est bien beau mais la réalité est autre,malheureusement !

3. mme mallouk 12/01/2012

je vous remercie infiniment monsieur, j'utilisais le tableau n'importe comment mais avec la pi j'ai veillé à ce que les élèves bénéficie des trois surfaces du tableau

4. Touria El Mouassili 11/01/2012

Ressentez-vous, comme moi! cette incapacité enrageante devant un élève dont les yeux reflètent tout l'intêtet du monde et dont les oreilles sont assoiffées de savoir mais dont les lèvres sont hermétiquement fermées car l'ignorance totale en matière de français (parfois y compris les alphabets ...) a avalé sa langue!

5. rafika 11/01/2012

oui c'est vrai que la nouvelle approche consiste à faire parler l'élève et que le prof n'est qu'un guide dans l'opération enseignement/ apprentissage .

6. ali 04/01/2012

je crois que l'approche nouvelle de l'enseignement veille à ce que l'élève parle plus, car on assiste à ce que l'on appelle l'autonomisation de l'élève

7. rafika 26/12/2011

Parfois on se trouve dans l'obligation de monopoliser la parole; par exemple si on a des élèves qui n'arrivent meme poas à déchiffrer ou à écrire leurs noms.
merci

8. rafika 26/12/2011

créer une impression de sympathie encourage les apprenants à s'intégrer dans le groupe classe et à s'intéresser au cours. Plus l'apprenant ressent l'amour de son prof , plus il aime la matière et multiplie ses efforts.

9. Imane 15/12/2011

Parler à voix basse mais audible procure bcp de bienfaits. suivant ma petite expérience ,j'ai constaté que plus vous parlez fort plus les élèves se désintéressent .Par contre ,en parlant moins fort , le prof ne se fatigue pas et les apprenants fournissent un effort pour écouter , comprendre...c'est magique ...vous n 'avez qu'à essayer!

10. Abdeddaim 13/12/2011

Moins un enseignant parle, plus ses élèves apprennent. Cependant il doit toujours trouver des situations qui feront parler ses élèves plus que lui même...ça pourrait être difficile mais pas impossible.

11. karima 12/12/2011

D'après mon expérience"il est bon de parler et meilleur de se taire.laisser entendre les apprenants est la bonne méthode de travailler en harmonie avec un groupe classe.Parce que parole donnée déguise la pensée de nos élèves.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site